Larbre Compétition soigne sa préparation des 24H du Mans à Monza


 
Solide niveau de performances de la Corvette C7.R n°50

Larbre Compétition a idéalement utilisé les 4 Heures de Monza, deuxième rendez-vous des European Le Mans Series qui avait lieu le week-end dernier (12-14 mai), en guise de préparation des 24 Heures du Mans 2017.

Sur la Corvette C7.R frappée du n°50 cher à l’écurie du Vigeant, Fernando Rees, Romain Brandela, et Christian Philippon terminent sixièmes dans la catégorie LMGTE où ils évolueront durant la 85ème édition de la plus grande course d’Endurance au monde (17/18 juin).

Au delà du résultat brut, c’est avant tout un travail sur les automatismes et les procédures que Jack Leconte et ses hommes sont venus effectuer sur le Temple de la Vitesse italien. Et la mission est plus que remplie avec une belle complicité déjà visible entre les membres du trio qui représentera Larbre dans la Sarthe.

L’écurie française se met en évidence dès les premiers tours de roues à Monza avec le second meilleur temps des essais libres 1 du vendredi. La Corvette n°50 confirme ses excellentes dispositions en se montrant la plus véloce en EL2 samedi matin, avant de signer le deuxième chrono durant la séance qualificative organisée dans l’après-midi.

Pour son retour au sein de Larbre, Rees, qui avait notamment contribué au titre mondial FIA WEC décroché par la structure du Val-de-Vienne en 2012, se retrouve préposé au départ dimanche. Repoussé au classement suite à un contact avec un prototype LMP3 dès le premier tour, le Brésilien parvient à revenir en deuxième position.

Si une deuxième touchette retarde de nouveau la n°50, Brandela et Philippon mettent pleinement à profit ce week-end de rodage pour emmagasiner de l’expérience en vue des 24 Heures du Mans 2017.

Après ce test grandeur nature concluant, Larbre Compétition a désormais le regard tourné vers la Journée Test du Mans qui aura lieu dimanche 4 juin sur les 13,629 km du mythique Circuit des 24 Heures. L’écurie de Jack Leconte s’alignera dans la Sarthe pour la 25ème fois de son histoire.

Fernando Rees : « Ce week-end de Monza avait valeur d’entraînement pour les 24 Heures du Mans et le contrat est rempli, aussi bien pour Larbre Compétition que pour moi. La Corvette C7.R est excellente, les mécaniciens ont effectué un super travail et nos arrêts aux stands étaient parfaitement réglés. Nous sommes donc convaincus d’avoir les bons ingrédients pour Le Mans. Nous savons également quels points il faudra améliorer, d’où l’importance d’être venus nous tester en Italie. »

Romain Brandela : « Monza fut un week-end riche en enseignements. La Corvette C7.R a tout de suite été dans le coup et les sensations au volant étaient très bonnes. Nous avons suivi notre programme de préparations à la lettre et tout s’est bien déroulé. Nous avons atteint nos objectifs et pouvons aborder les 24 Heures du Mans avec sérénité. »

Christian Philippon : « Comme pour Romain, ce week-end de Monza était placé sous le signe de l’apprentissage avec une triple découverte : je ne connaissais ni la Corvette C7.R, ni le tracé de Monza, ni le trafic avec des prototypes. Du coup, j’ai laissé un petit peu la performance de côté pour prendre mes marques avant Le Mans où je concourrai pour la première fois. J’ai néanmoins roulé à plusieurs reprises sur le Circuit des 24 Heures, notamment dans le cadre de Road to Le Mans que je disputerai à nouveau cette année. Je suis donc certain de pouvoir mieux m’exprimer sur un tracé que je connais. »

Jack Leconte, Team Manager : « Le bilan du week-end de Monza pour Larbre Compétition est positif. Nous voulions impérativement pouvoir nous étalonner en amont des 24 Heures du Mans et c’est chose faite.

J’ai insisté auprès des pilotes sur la nécessité d’aborder ces trois jours de compétition comme une répétition générale, jusqu’au moindre détail, sans mettre l’accent sur la performance et le résultat brut. Les deux petites touchettes sont venues nous rappeler les difficultés inhérentes à toute épreuve d’Endurance.

Je suis satisfait de voir que les procédures sont bien maîtrisées et qu’il existe déjà une belle entente entre les pilotes. Tout le monde a saisi l’enjeu du week-end et fourni les efforts nécessaires pour respecter notre tableau de marche. »